Punition n°1

Silence


La maîtresse a hurlé :
– Silence ! Taisez-vous ! Exercice 6 page 23 ! Silence, j’ai dit ! SILENCE !

J’ai compté : c’était la quarante-septième fois qu’elle hurlait aujourd’hui. Et j’ai pensé : « Si elle continue, elle va me transpercer la tête, je le sens, ça va éclater comme une fusée. »
On s’est tous mis à écrire dans nos cahiers. On osait à peine respirer ; je crois bien qu’on allait étouffer.Et puis, Marie a laissé tomber sa gomme.

– SILENCE ! a hurlé la maîtresse. Taisez-vous et travaillez !

Alors, moi, je me suis levé et j’ai respiré autant que j’ai pu. J’ai regardé la maîtresse et j’ai hurlé :
– SILENCE ! Taisez-vous et laissez-nous travailler !

Elle a ouvert très grand la bouche et elle a mis la main sur son cœur. Et puis elle a fermé la bouche, ouvert la bouche, fermé la bouche … On a compris qu’elle allait étouffer. On a vite cherché un bocal et on l’a rempli d’eau. On a mis le bocal sur le bureau et la maîtresse a plongé dedans. Elle nageait furieusement dans l’eau et elle tournait à toute vitesse en ouvrant et en fermant la bouche. Ça faisait des bulles.
On s’est remis au travail. J’ai fini mon exercice et puis j’ai écrit un texte. Une histoire de pirates. Ensuite, avec David, on a cherché dans un livre des renseignements sur Marco Polo. Et j’ai pensé : « Si elle reste encore un peu dans son bocal, j’aurai le temps de faire des mathématiques. Et peut-être, même, d’écouter de la musique. »

Histoires pressées, Bernard FRIOT

    ACTIVITÉ

    CONSIGNE : Réponds aux différentes questions en faisant des phrases.

    CONSIGNE : Choisis la bonne réponse.








    CONSIGNE : Remets les phrases dans l'ordre du texte.














    espace © 2018-2022